Le chat et la propreté, conseils pratiques

À l'inverse des chiens qui ont besoin d'un apprentissage durant plusieurs semaines voire plusieurs mois, la propreté chez les chats est presque innée.
Ainsi, quand un chat arrive dans sa nouvelle maison, il va normalement faire ses besoins dans sa litière en les recouvrant. Recouvrir ses selles lui permet de ne pas attirer de prédateur.

  • Favoriser les bons gestes de la propreté

    Carence éducative, déménagement, maladie… Plusieurs causes peuvent amener un chat à ne pas utiliser sa litière. Si le chat est stressé, il aura tendance à négliger son hygiène.

    Si c'est le cas, il va falloir y trouver une solution pour lui faire intégrer le bon comportement.

    • Carence éducative :

      En voyant le temps passé par le chat à faire sa toilette, on pense, à tort, que la propreté du chat est un comportement inné. Or, ce comportement est inculqué par la mère.
      Durant l'éducation, la chatte va lui apprendre à faire ses besoins aux endroits appropriés et à les recouvrir. D'ailleurs, elle stimulera l'excrétion en léchant la partie anale du chaton. En grandissant, le petit se passera de ce geste pour éliminer. Sa mère va ensuite lui enseigner l'utilisation de la litière.

      Si votre chaton n'a pas reçu cet apprentissage, vous pouvez reproduire ces gestes naturels en lui massant le ventre pour qu'il intègre à quel moment faire ses besoins. Placez-le dans la litière pour qu'il comprenne que c'est l'endroit adapté. S'il urine à l'extérieur, replacez-le dedans et n'hésitez pas à insister s'il persiste.

    • Assurer la hiérarchie :

      Une autre raison de ce comportement peut être pour marquer une hiérarchie. Seuls les chats dominés en confiance dans l’environnement dans lequel ils sont enfouissent leurs excréments. Les chats dominants voulant établir leur autorité recherchent plutôt un endroit dégagé et libre pour y déposer leurs selles.
      Ils ne les recouvrent pas, de façon à ce que l’odeur se propage et permette aux autres chats de savoir qu’un mâle dominant est dans la place.

  • La litière, bons usages

    Veillez à placer la litière dans un endroit qui ne soit pas de passage. Le chat a besoin de tranquillité.
    De même, évitez de la placer dans une zone de couchage ou de repas, le chat a besoin que ces endroits soient distincts.

    Il existe tout un tas de facteurs qui interviendront au moment du choix : matière végétale ou minérale, avec ou sans parfum, maison de toilette ou bac classique.

    Les litières fermées offrent un espace intime, limitent l'éparpillement de la litière et les odeurs, mais demandent plus de place.

    Il y a 3 types de litière :

    • La litière minérale

      C'est la litière la plus courante.  Sous forme de granulés, elle est en argile, la plupart du temps. La moins chère du marché, elle absorbe correctement l'urine et les odeurs. Cependant, elle est plus poussiéreuse, ce qui n'est pas à conseiller aux chats faisant de l'allergie. Elle sera à changer 1 ou 2 fois par semaine.

    • La litière végétale

      C'est la litière la plus naturelle. Elle se trouve sous forme de fibres et de granulés. En fibres, il s'agit de fibres de bois, de copeaux ou de sciure. Le désavantage des fibres est de coller aux pattes des chats (ce qui peut être freiner le chat). En granulés, il s'agit de petits bâtonnets. Biodégradable, elle peut se jeter dans les toilettes. Elle sera à changer tous les 4 ou 5 jours.

    • La litière en silice

      C'est la litière la plus pratique. Elle se présente sous forme de cristaux transparents, avec des petites pointes de couleur bleue. Sa composition est faite d'un mélange de zéolithes, une matière qui lui donne la capacité de bien capter les odeurs et l'urine. Elle est à changer moins souvent, de 3 semaines à 1 mois.

    Les litières parfumées ont la particularité de couvrir les mauvaises odeurs, ce qui peut déstabiliser le chat, celui-ci étant très sensible aux odeurs.

    Les litières dites agglomérantes forment de petites boules aux endroits souillés qu'il suffit d'enlever. Cette manipulation permet d'éviter d'avoir à changer la litière entièrement.

    En définitive, la fréquence de changement de litière dépend de sa nature.
    La changer trop rarement amènera le chat à la fuir.
    La changer trop souvent enlèvera les odeurs qui constituent un repère olfactif au chat.

  • 6 solutions contre l'odeur d'urine

    L'odeur de l'urine des chats est assez forte. Due à 2 acides aminés (félinine et cystéine-S-isopentanol), elle est tenace. Voici 6 trucs pour en venir à bout :

    • Vinaigre blanc

      Frottez la tache puis laissez agir.

    • Bicarbonate vaporisé

      Mélangez 25ml de liquide vaisselle, 25 ml d'eau oxygénée, 25 ml de bicarbonate de soude avec une tasse d'eau tiède. Mettez en flacon. Vaporisez. Laissez agir 10 minutes. Rincez à l'eau tiède. Vous pouvez refaire l'opération plusieurs fois pour éliminer l'odeur.

    • Cristaux de soude

      Dans le cas de linge ou de vêtements, trempez-les dans 1 litre d’eau additionnée à des cristaux de soude. Ensuite, frottez les taches et mettez à la machine à laver sur "normal".

    • L'alcool ménager

      C'est la solution appropriée pour enlever les odeurs d’urine sur les carrelages. Nettoyez les carreaux avec un linge imbibé d’alcool ménager et laissez agir.

    • L'huile

      Imprégnez un linge avec l’huile et nettoyez l’endroit en laissant l’huile bien pénétrer. Ensuite, laissez agir jusqu’à ce que l’odeur disparaisse. Enfin, rincez avec de l’eau savonneuse + quelques gouttes de bicarbonate de soude.

    • L'huile essentielle

      Versez quelques gouttes d’huile essentielle de citron et d’eucalyptus dans de l'eau tiède. Vaporisez l’endroit et laissez agir.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail