Astuces pour éviter les griffures de chat sur les meubles

Comment inciter votre chat à utiliser son griffoir ?
On ne peut pas empêcher un chat d'aiguiser ses griffes. C'est un comportement naturel propre aux félins permettant notamment de marquer leur territoire ( cf. thèse de Mme Trochet)
Pour respecter ce besoin de territorialisation, la meilleure solution est de lui fournir un bon poteau à gratter. Cela lui servira d'alternative à vos meubles, votre canapé préféré.
Nous avons ici plusieurs astuces qui vous aideront à faire que votre chat s'approprie son griffoir, son poteau à gratter et l'amèneront à focaliser le comportement de griffade sur celui-ci.

Dans tous les cas, ne procédez pas au dégriffage de votre minou ! Hormis le fait que c'est interdit dans plus de 40 pays, c'est un acte qui comporte beaucoup de risques ( anesthésiques, hémorragie, infection, développement de douleurs, problèmes de comportement...). (source : Journal de Montréal )

Chat faisant ses griffes

 

Proposez-lui une meilleure alternative

Avant d'aller plus loin, il faut savoir que faire ses griffes est un besoin naturel de votre animal.
C'est un comportement qui a plusieurs fonctions (musculaire, marquage territorial...) et qu'il sera impossible d'arrêter.
Dès lors, il va falloir composer avec ce besoin en lui offrant une alternative. Avant de commencer à lui apprendre à ne pas faire ses griffes sur le canapé, vous aurez à travailler sur la formation d'une nouvelle habitude : griffer au bon endroit !
Votre but sera de rendre  le griffoir plus attractif que le canapé ou la tapisserie. Une fois cette étape passée, et seulement après, vous pourrez commencer à lui interdire d'autres endroits.
N'accélérez pas le processus, n'essayez pas de l'empêcher de faire ses griffes ailleurs tant qu'il n'utilise pas son griffoir.

Chat faisant ses griffes
Maintenant que les bases sont posées, nous pouvons commencer :

  • Ne forcez pas.

    Quand vous fournirez un nouveau griffoir à votre félin, n'essayez pas de le contraindre à gratter, ce serait contre-productif.
    Comme vous le savez sans doute, les chats n'aiment pas être retenus contre leur gré 🙂
    En faisant cela sous la contrainte, votre chat risque d'associer le griffoir à un élément stressant.

    Vous pouvez, sans forcer, frotter ses coussinets mais devrez arrêter si vous sentez une résistance de votre animal.

  • Comprenez les raisons de ce comportement

    Faire ses griffes est un comportement complètement naturel. Tous les félins le font. Comprendre ce qui motive ce geste vous permettra d'établir une bonne stratégie afin de rediriger son action vers les poteaux à gratter.
    Alors, pourquoi les chats s'attaquent-ils aux meubles, canapés, tapisserie... ?
    Il existe plusieurs raisons :

    • Pour marquer le territoire à travers des marques visuelles et olfactives (sécrétions de phéromones)
    • Afin de maintenir les ongles en bonne santé en ôtant la corne superficielle
    • Pour évacuer la tension
    • Afin d'exercer ses muscles et s'étirer

    Il s'agit donc d'un comportement qui a différentes fonctions.

  • Disposez plusieurs zones de griffages

    Votre chat veut s'approprier l'ensemble de ce qu'il considère comme son territoire.
    Vous aurez donc besoin de lui fournir plusieurs endroits où définir son royaume 🙂
    Le fait d'en mettre plusieurs à disposition permettra, de surcroit, de voir le type de poteau griffoir/grattoir qui a ses préférences.

  • Commencez le plus tôt possible

    La formation de routines chez votre chat est plus facile à faire quand il est jeune.
    Si vous avez adopté un chaton, c'est le meilleur moment pour lui offrir un poteau griffoir et, ainsi, l'inciter à éviter de faire ses griffes sur les meubles.
    Pour un chat âgé, la réorientation de son intérêt vers le griffoir sera plus longue.
    Si vous accueillez un nouveau chat, celui-ci n'a pas encore défini ses préférences sur l'endroit idéal pour faire ses griffes. Fournissez-lui dès le départ le meilleur aménagement pour qu'il ne prenne pas de mauvaises habitudes.

  • En lui permettant de sortir.

    Lorsque c'est possible, permettez à votre chat d'aller à l'extérieur.
    S'il peut déjà entrer et sortir de la maison, il y a des chances pour qu'il ait trouvé un ou deux arbres sur lesquels faire ses griffes.
    Continuez de le laisser passer du temps à l'extérieur, car s'il se sert de l'environnement extérieur comme griffoir, sur du bois (les chats apprécient particulièrement le bois d'olivier), il sera moins tenté d'endommager vos meubles.

Choisissez le bon griffoir

  • De grande taille

    Les chats préfèrent gratter de grandes surfaces.

    En faisant ses griffes, le chat fait un marquage visuel de 20 à 30 cm de long. Une bonne chose est de laisser de l'espace aux deux extrémités de la surface égratignée. Aussi, optez pour une taille de 50 à 75 cm.

    Et ne négligez pas ses étirements ! La hauteur doit être suffisante pour que votre chat puisse s'étirer de toute sa longueur.

  • Stable

    Dans un environnement naturel, ce sont les arbres qui servent de griffoirs.
    Les tigres et autres grands félins définissent leur territoire en grattant l'écorce des arbres. Ils les choisissent pour leur taille, leur stabilité, leur placement stratégique.
    Les griffoirs que vous mettez à disposition chez vous devraient offrir la même stabilité qu'un arbre, sans risque de se renverser.

  • Avec un revêtement attractif

    Les chats ont des préférences quant à la matière à griffer.
    Si votre chat a commencé à faire ses griffes sur vos meubles ou votre tapisserie, vous pouvez en déduire le revêtement qu'il privilégie : rugueux ou textile.
    La plupart vont préférer des surfaces rugueuses comme le carton et le sisal alors que quelques-uns vont préférer se tourner vers des surfaces plus tendres.

  • Orienté correctement

    Bien que la plupart des poteaux griffoirs présents sur le marché soient verticaux, il y a aussi des modèles couchés.
    En effet, certains chats préfèrent les surfaces horizontales comme les tapis ou la moquette.
    Pour savoir si votre chat préfère l'une ou l'autre option, le mieux est de lui proposer les 2 orientations en plaçant 2 griffoirs l'un après l'autre au même endroit durant quelques jours .... à moins que votre chat ait déjà dévoilé sa préférence sur votre mobilier 🙂

    Griffes sur les meubles

  • Avec une zone de grattage assez large

    Votre chat fait-il ses griffes sur la moquette au lieu de son griffoir horizontal ?
    Testez avec un griffoir plus grand en en choisissant un assez large pour que votre chat puisse s'installer dessus.
    Ayez présent à l'esprit que le tapis ou la moquette lui offrent une stabilité maximale et l'opportunité de s'étaler de tout son long.

  • Qui est en bon état

    Quel que soit le revêtement préféré de votre chat, assurez-vous que le poteau griffoir n'est pas en fin de vie.
    Griffer une surface l'endommagera, c'est la raison pour laquelle nous ne voulons pas que nos chats fassent leurs griffes sur les meubles.
    Si le griffoir est suffisamment sollicité, même la corde en sisal la plus solide finira par se détériorer.

    Aussi, ayez un œil sur l'état du grattoir et si vous le trouvez trop usé, procurez-vous-en un nouveau que vous disposerez à côté pour assurer la transition.

  • Assez haut

    Les arbres à chat sont des meubles qui offrent de l'espace pour jouer et se reposer.
    Si vous optez pour un arbre à chat, choisissez-en un avec des surfaces à griffer.
    Assurez-vous que l'arbre est stable et assez grand (surtout si vous avez un chat assez imposant) et vous obtiendrez un meuble qui servira aussi de nouveau poteau à griffer.

Placez-le au bon endroit

  • Éloigné de sa litière

    Les chats enterrent leurs excréments pour ne pas attirer l'attention avec l'odeur.
    Il n'est pas logique de définir son territoire à l'endroit où il essaie de masquer sa présence.
    Si vous habitez un studio, que votre intérieur offre peu de possibilités d'aménagement, pensez à éloigner le plus possible litière et griffoir.

  • Dans le salon

    Beaucoup de personnes ont tendance à reléguer, repousser le griffoir dans un endroit peu visible pour des raisons esthétiques (à moins d'avoir pris un modèle design qui s'intègre bien à votre intérieur, cf sélection Design).
    C'est une erreur. Maintenant que vous avez saisi la fonction territoriale du marquage, vous saisissez bien que ce marquage se doit d'être visible et correspondre au domaine de votre chat.

  • Près de l'endroit où il dort

    Une place idéale est également près des endroits où votre chat se prélasse, fait ses siestes.
    Le griffage s'accompagne souvent d'étirements. Comme nous, les chats préfèrent s'étirer quand ils sortent d'une sieste.

  • À l'endroit où il fait déjà ses griffes

    Si vous lisez ceci, il y a des chances pour que votre chat ait déjà commencé à faire ses griffes à un endroit où il ne devrait pas le faire.
    Le mieux est de vous inspirer de ses préférences en privilégiant cet endroit : votre chat sait où il veut griffer, c'est là que vous devez offrir une possibilité de faire ses griffes.

En incitant votre chat

Après avoir appris qu'il ne fallait pas forcer votre chat, voici quelques astuces pour l'amener à s'approprier un griffoir.

  • Utilisez de l'herbe à chat

    Disponible sous forme de spray ou séchée vous pouvez vaporiser la partie griffoir avec de la cataire.
    Pour certains chats, l'association sera bénéfique pour rediriger son comportement, dans les premiers temps.
    Une fois qu'il aura mis en place ses routines de griffage, vous pourrez arrêter l'imprégnation.

    Herbe à chat

  • À l'aide de phéromones

    Conditionné sous forme de pipettes, le Feliscratch est une copie synthétique des phéromones félines.
    Elles reproduisent le message olfactif de marquage des chats.
    Imprégner durant une semaine le griffoir incitera votre chat à recouvrir cette odeur étrangère.

  • En jouant avec lui

    Dans les premiers temps, pour que votre minou s'approprie le nouveau griffoir, vous pouvez le rendre attractif en associant celui-ci à vos jeux.
    Utilisez un jouet dans le style canne à pêche pour diriger l'attention de votre félin vers les zones de grattage.
    L'intention, ici, est d'amener le chat à éprouver la surface de griffage avec les pattes, faire l'expérience du contact avec le nouveau revêtement.

Et en évitant les griffures sur les meubles

  • Attention à la manière de dire Non !

    Les chats réagissent mal à l'association quand elle est négative.
    Dès lors, vous ne devez pas passer par la punition pour l'empêcher de faire ses griffes sur les meubles ou la tapisserie.
    Même rouspéter provoquera du stress et un renforcement négatif.
    C'est pourquoi crier "Non !" quand il griffe le canapé ne sera pas productif.

  • En vaporisant du répulsif

    Asperger de répulsif les endroits où votre chat a déjà pris ses habitudes peut être une solution.
    Il y a 2 points à prendre en compte :

    • Optez pour un produit qui n'est pas nocif pour votre animal.
      Évitez ce qui peut être toxique pour votre chat. Si vous voulez procéder par vous-même, il y a cette page sur Doctissimo qui présente des recettes à base de citronnelle, notamment.
      En préparation déjà conditionnée, on peut trouver ce type de spray.
    • Tous les chats ne réagissent pas de la même manière aux messages olfactifs. Essayez pour voir et n'hésitez pas à changer d'ingrédients pour découvrir la formule qui repousse votre chat.
  • Avec du ruban double face

    Vous pouvez également le repousser des endroits où il a commencé à faire ses griffes en recouvrant l'objet de ruban adhésif double face.
    Étant donné que les chats n'aiment pas les surfaces collantes, ça devrait le détourner de vos rideaux ou canapé.
    Combiné au fait de lui proposer une alternative avec des poteaux griffoirs, ça permettra de rediriger son comportement.
    Une fois celui-ci adopté, vous pourrez enlever les bandes d'adhésif.
    Dans un premier, faites un test dans un endroit peu visible pour observer l'effet.

  • Avec des capuchons à griffes

    Si aucune solution présentée ne fonctionne, vous pouvez, en dernier recours, fixer sur les griffes de votre chat des capuchons en caoutchouc souple.
    Plusieurs tailles existent. Aussi, vérifiez qu'ils conviennent aux griffes de votre chat.
    Suivant la docilité de votre chat, vous aurez peut-être à demander de l'aide pour lui faire accepter cet équipement.

En définitive, le plus important à retenir est la patience et l'observation.
Si vous faites preuve de patience et d'application en lui fournissant une alternative stable, adaptée, au bon endroit, en bon état, avec une matière attractive et en l'incitant, par des jeux ou de l'herbe à chat, le problème de griffade sur les meubles devrait disparaitre.
Si vous le trouvez vraiment insupportable, qu'il endommage trop votre intérieur malgré vos efforts et votre patience, le mieux est de vous tourner vers un vétérinaire ou à un spécialiste des comportements animaux.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail