Le chat âgé, 6 conseils pour son bonheur :

À partir de 7 ans, le chat commence à être considéré comme senior.
Leur espérance de vie dépend s'ils sont stérilisés ou pas : pour un chat, elle passe de 11 à 15 ans s'il est castré (il sort moins, s'expose moins aux accidents et aux infections dues à des bagarres). Pour une chatte, elle passe de 14 à 15 ans.
Leur espérance de vie dépend également des conditions dans lesquelles ils vivent, de leur mode de vie.
En effet, un chat d'appartement aura plus de probabilité d'atteindre une vingtaine d'années qu'un chat de gouttière. C'est dû au fait d'être moins exposé aux maladies, aux accidents sur la route.

La chatte la plus âgée recensée est morte à l'âge de 38 ans aux États-Unis et il n'est pas exceptionnel que les chats atteignent les 20 ans.
Nous allons voir comment accompagner au mieux cette évolution chez le chat.

  • Les âges du chat

    • De 7 et 10 ans : Il commence à être moins actif et la pigmentation de son nez et de ses gencives devient de plus en plus visible.
    • De 10 à 15 ans : L'accumulation de tartre sur ses dents devient évidente. Le chat commence à s'amincir et perdre de la masse musculaire. Son ouïe, son odorat, ses réflexes, sa vue ne sont plus ce qu'ils étaient. Parallèlement, son humeur va se radicaliser , son niveau d'engagement diminuer, ses traits de caractère s'amplifier.
      Ainsi, un chat craintif le sera encore plus, un chat grognon fera encore plus la tête. Il deviendra moins tolérant à vos sollicitations.
    • De 15 à 20 ans : A cette étape, la vieillesse du chat se fait ressentir. Des poils blancs apparaissent sur son pelage. Il maigrit et ses griffes deviennent longues. Concernant son comportement, les déambulations avec vocalises, souvent nocturnes, sont la manifestation la plus fréquente. De plus, on observe une perte des apprentissages (toilette, propreté…), des changements d'attitude vis-à-vis des propriétaires (chat plus distant, plus collant, plus agressif…).

    .
    L'insuffisance rénale chronique est la principale cause de mortalité. Les symptômes : le chat perd l’appétit, boit beaucoup, urine très souvent, maigrit. Si vous remarquez ces changements, allez faire un check-up chez un vétérinaire.

  • Allez vers lui

    S'il devient plus taciturne et a tendance à s'isoler, prenez l'initiative d'aller vers lui pour le solliciter et maintenir la relation. Câlins, paroles, caresses et exercices seront les bienvenus s'il ne vous fuit pas.

    S'il est toujours joueur, ne le faites pas forcer sur l'exercice.
    Par ailleurs, évitez de le punir s'il vocalise la nuit ou fait ses crottes là où il se trouve, quand ça lui prend, car ça va juste amplifier son anxiété, et aggraver les choses. Reprenez, plutôt, les apprentissages avec lui comme avec un chaton.

  • Brossez le plus souvent

    Si vous remarquez que sa fourrure devient plus terne, cela signifie qu'il met moins d'énergie dans sa toilette.
    Aussi, brossez votre vieux chat avec douceur tous les jours ; ce brossage peut être suivi d’un passage avec une lavette humide chaude si votre chat ne finit pas sa toilette tout seul. Ce sera également un moment pour montrer votre affection, entretenir la relation.
    Une fois par semaine, vous pourrez profiter de ce moment pour contrôler plus attentivement ses yeux, ses oreilles, sa bouche, et l’état général de sa peau afin de repérer les premiers signes d’une affection nécessitant un traitement vétérinaire.
    Profitez-en pour masser délicatement ses articulations.

  • Son repas

    Son âge peut être l'occasion de difficultés dans la digestion. Alors qu'un chat adulte pourra faire de l'embonpoint, le chat âgé aura tendance à maigrir (diminution de la masse musculaire, plus faible absorption des nutriments, modération de l'appétit).

    Avec un métabolisme plus lent, une activité physique plus réduite, il est préférable de privilégier des croquettes adaptées, dans une gamme réservée aux chats seniors.
    Celles-ci sont moins caloriques, enrichies en vitamines antioxydantes et en minéraux.
    Vous pouvez également les humidifier ou les broyer pour faciliter l'ingestion.
    Un chat âgé doit faire des repas plus fréquents, mais en petites quantités.
    Servez ses aliments à température ambiante pour qu’il puisse mieux les sentir et les apprécier.

  • Faites attention aux courants d'air

    Prêtez une attention particulière aux zones de repos de votre chat en vérifiant qu'elles ne sont pas exposées aux courants d'air.
    Vous pouvez vérifier la présence de courants d’air à l’aide de la fumée d’une cigarette ou de la flamme d’une bougie.
    Ainsi, il faut que ses paniers soient dans des endroits chauds et secs.
    S'il est enrhumé, votre chat présentera des sécrétions nasales et oculaires, un essoufflement dû à l'encombrement des bronches, des éternuements, une perte d'appétit... N’hésitez pas à lui proposer des aliments à fortes odeurs, car le rhume altère le goût et l’odorat.

  • Aménagez votre intérieur

    Avec l'âge, votre animal se dépensera moins, jouera moins.
    Ainsi, grimper, sauter, courir deviendra plus compliqué.
    La prise en charge consiste à faciliter la vie du chat, en lui évitant d'avoir à sauter ou à monter des marches.

    Pour lui faciliter ses déplacements, proposez-lui des paniers partout dans des endroits accessibles, aménagez un plan incliné pour l'aider à monter sur son fauteuil.

    Pour ses besoins, optez pour un bac plus large et aux bords moins hauts si nécessaire.

    En cas d'arthrose, offrez-lui un panier à mémoire de forme qu’il ne quittera plus (exemple de panier à mémoire de forme un peu kitsch).

  • Jouez avec lui

    Les chats âgés ont tendance à s'empâter par manque d'exercice et sont très attachés à ritualiser leurs journées : repas, sieste, toilette...
    On dit qu'il est nécessaire de jouer avec son chat un quart d'heure par jour. Trouvez le meilleur jeu pour lui et faites-le bouger. Cela va stimuler à la fois son physique et son moral.
    En outre, il doit faire de l'exercice pour activer la circulation du sang, renforcer ses articulations et préserver ses muscles.
    Pour éviter qu'il ne devienne apathique, stimulez-le avec des jeux ou une lumière laser.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail