Comment faire avec un gros chat ?

En 2019, la France comptait près de 13 millions de chats. Animal domestique favori des Français, le chat de gouttière est le félin le plus répandu dans nos foyers.
À côté de celui-ci, certaines races ont également trouvé leur place, notamment les races de grands chats.

Après avoir abordé les races de grands chats les plus communes, nous verrons comment identifier un problème de surpoids chez votre chat et les réponses à apporter pour limiter le problème.

  • Races de chat de grande taille

Chat de race Savannah

Le Savannah

Cette race de chat, apparue aux États-Unis dans les années 80, est un croisement entre diverses races de chat à robe tachetée et le serval (le serval est un félin sauvage tacheté).
Le but était d'obtenir un chat domestique de grande taille possédant les caractéristiques du serval (petite tête, grandes oreilles, corps très long sur de longues pattes, queue assez courte et robe tachetée).

Il se distingue par sa hauteur, son élégance et son habileté.
Au niveau du tempérament, le Savannah a une nature douce, curieuse et intelligente.

Race Maine coon

Le Maine Coon

Originaire des fermes de l'État du Maine, aux États-Unis, le Maine Coon est issu de chats domestiques de colons européens.
Retournés à l'état sauvage, ils auraient développé un corps plus robuste et un pelage plus épais pour résister aux hivers rudes de leur environnement.
Le Maine Coon possède une tête de taille moyenne, une silhouette équilibrée avec une musculature impressionnante.

Le Maine Coon se plait aussi bien en appartement qu'à l'extérieur. Très affectueux, il s'accommode facilement de la compagnie d'autres animaux de compagnie et adore jouer.
Son tempérament se caractérise par le calme et la douceur.

Race norvégienne

Le chat norvégien

Connu sous le nom de chat des forêts norvégiennes, le chat norvégien s'illustre par sa fourrure abondante. Fruit d’une évolution naturelle, il aurait été un animal domestique des Vikings. Ces explorateurs l'auraient ramené d'Asie Mineure pour chasser les rongeurs.
Seuls les plus résistants auraient pu s'adapter au climat du cercle polaire et développer cette fourrure caractéristique.

Le chat norvégien possède un corps long et massif, une ossature solide et des pattes arrières plus hautes que les pattes avant.
Malgré son apparence sauvage, le chat norvégien est un animal doux et sociable. Très actif, c'est un excellent grimpeur qui nécessitera un environnement stimulant.

Chat de race Ragdoll

Le Ragdoll

Le Ragdoll est également un chat de taille imposante qui pourra atteindre 9 kgs à l'âge adulte (4 à 6 kg pour une chatte). Apparu aux États-Unis, ce chat est le résultat d'un croisement entre un sacré de Birmanie et un Persan angora.
Ces chats ont la particularité de s'abandonner complètement quand ils sont dans les bras (ragdoll signifie poupée de chiffon en anglais).
Son corps est long et musclé, avec une poitrine large et ronde. Bien que lourd, il n'est pas gros. Sa fourrure mi-longue est douce et soyeuse.

Le Ragdoll se distingue des autres par sa grande sociabilité et son absence de méfiance. Calme et docile, c'est un chat d'intérieur peu exigeant, hormis un peu d'entretien de sa fourrure.

Race highlander

Le Highlander

Créé en 2004 aux États-Unis, le Highlander (ou Highland Lynx) est un descendant du Jungle Curl et du Desert Lynx. Il associe donc les gènes d'un chat sauvage à ceux d'un chat domestique. Il se présente sous 2 variétés : à poil long ou à poil court.
Hormis son corps massif et impressionnant, le Highlander se distingue par des oreilles qui se recourbent quand il grandit et une queue très courte, coupée naturellement.

Chat particulièrement actif, il aime se prêter aux jeux interactifs avec son maître. Très affectueux, il cherchera le contact constamment, quitte à être un peu collant.

  • Quels sont les signes qu'un chat est trop gros ?

    Étant donné les différences individuelles de taille et de gabarit chez le chat, il est difficile de définir un poids approprié pour un chat d’un âge donné. Ainsi, un chat pesant 5 kg peut être mince s’il s’agit d’une race de grand chat. En revanche, s’il est de petite taille, le chat pourra s'avérer en surpoids.

    Un mode de vie sédentaire, un territoire peu stimulant, la castration ou la stérilisation, l'âge… Beaucoup de raisons conduisent à une réduction de l'activité physique. En moyenne, un chat de type européen et longiligne pèsera entre 3 et 5 kgs.

    Afin de repérer un possible surpoids, apprenez à regarder votre chat :

    • de profil
      Observez la ligne qui va du thorax vers l’abdomen. La graisse s’accumule majoritairement dans la région de l’aine chez le chat. Chez un chat en surpoids, la taille n'est pas visible, l’abdomen du chat est distendu et son ventre pend. Si une poche de graisse est présente au niveau du bas ventre de votre chat, il est trop gros.
    • par dessus
      Les creux des flancs et la taille doivent être visibles. Il doit y avoir une faible quantité de graisse abdominale. En cas de surplus de graisse, l'abdomen devient visible par dessus et forme un petit ballon.

     

    Pour identifier un problème de surpoids, posez les mains sur ses flancs et palpez.

    Dans le cas d'un chat trop maigre, aucune graisse n'est palpable sur la cage thoracique et les côtes sont apparentes.

    Si vous arrivez à compter ses côtes sans enfoncer les doigts, c'est bon signe. Idéalement, les côtes et la colonne vertébrale doivent être facilement identifiées au toucher, sans être visibles.

    Dans le cas d'un chat obèse, les dépôts adipeux sont massifs sur la cage thoracique, la colonne vertébrale et l'abdomen. Ils rendent difficile l'identification des côtes.

  • Comment faire avec un chat en surpoids ?

    Selon une étude ROYAL CANIN réalisée en février 2018, plus de la moitié des chats domestiques dans le monde sont en surpoids.
    Être en surpoids expose les chats à des risques d'arthrose et à des pathologies comme le diabète et les problèmes urinaires.

    Outre un mode de vie moins actif et une alimentation trop riche, les chats stérilisés ont plus tendance à prendre trop de poids. Au-delà de l'aspect esthétique, le surpoids diminue la qualité et l’espérance de vie du chat.

    Hormis une visite chez un vétérinaire qui pourra identifier un problème d'obésité et déterminer une pathologie ou de l'anxiété qui pourraient en être la cause, on peut jouer sur 2 registres :

    • Un environnement plus stimulant

      Un chat a besoin d'exercice pour son équilibre physique et mental. S'il ne sort pas à l'extérieur, il est essentiel que vous trouviez des alternatives afin de satisfaire ses instincts et l'amener à faire de l'exercice physique.
      Voici quelques pistes à explorer afin de l'amener à se dépenser physiquement et perdre son surpoids :

        • Installez un arbre à chat

      Dans leur milieu naturel, les chats sautent beaucoup pour atteindre leurs proies, se cacher ou se mettre à l'abri. Aussi, laissez votre chat accéder à des endroits en hauteur ou optez pour un arbre à chat conçu pour un gros chat. C’est un accessoire qui permettra à votre chat d'assouvir son instinct et maintenir une activité physique.

        • Jouez à la balle

      Il s'agit probablement du jeu le plus simple et bon marché. Avec une balle et du temps, vous pouvez simuler une partie de chasse qui amènera votre chat à se dépenser. L'idéal est une balle adaptée, pas trop lourde. Un bouchon fera parfois l'affaire.

        • Jouez à cache-cache

      Placez-vous hors de son champ de vision et appelez-le pour voir sa réaction. Ensuite, vous changez de pièce une fois qu'il réagit, tout en continuant de l'appeler. La première fois que vous jouez à cache-cache avec votre chat, commencez par un niveau facile, histoire de ne pas créer de frustration.

        • Créez des perchoirs sur les rebords des fenêtres

      Votre chat appréciera d’avoir un œil sur ce qui se passe à l’extérieur. En réduisant la frustration de ne pas sortir, il devrait moins développer de compulsion alimentaire.

      Toutes ces activités permettront non seulement d’augmenter l’activité physique du chat et de brûler les graisses, mais aussi d’améliorer son humeur en diminuant le risque de compensation alimentaire.

    • Une alimentation plus adaptée

      Dans son milieu naturel, le chat se dépense beaucoup pour chasser. À l'inverse du chien, il mange en petites quantités, mais souvent, entre 15 à 20 fois par jour.
      Par contre, en appartement, le chat est plus sédentaire et n'a pas besoin de chasser pour obtenir de la nourriture.
      La chasse en intérieur
      Vous pouvez lui proposer un régime alimentaire spécifique et allégé. Avec des croquettes comme celles de Proplan, à destination des chats surpoids, vous obtenez une alimentation riche en fibres. Cet apport provoque un effet de satiété plus rapide.
      Vous pouvez également tenter la binutrition en associant croquettes et pâtées. Riche en eau, la pâtée amènera plus rapidement le sentiment de satiété.
      En cas de changement d'alimentation, ne bouleversez pas les repères alimentaires de votre animal et allez-y par étape en augmentant petit à petit la part diététique.

      Différents types de gamelles offrent également la possibilité de limiter le rationnement en compliquant la tâche de votre chat :
      Gamelle Anti glouton Gamelle Anti glouton