5 gestes qui peuvent irriter votre chat

 

Les chats sont tellement attendrissants qu'il est difficile de ne pas passer du temps à chercher à leur faire des papouilles.
Cependant, ce que vous considérez comme une marque d'affection n'est pas obligatoirement ressenti de la même manière par votre chat.

Chat cherchant l'attention

5 gestes affectueux qui peuvent l'irriter :

  • Les câlins

    Prendre votre chat fermement dans vos bras et lui faire un gros câlin n'est, en règle générale, pas une bonne idée. Les humains ont des bras et des mains faits pour s'étreindre, mais pour les félins, tenir quoi que ce soit par la force n'est tout simplement pas une forme de communication appropriée.
    Prendre dans les bras un chat qui vous connaît et vous aime sera toléré mais peu de chats accepteront une étreinte trop étouffante.

  • Les embrassades

    Les chats ont parfois des gestes qui ressemblent à un baiser.

    Bisou de chat

    En fait, ils se sentent l'un l'autre pour voir s'il y a du neuf, pour vérifier les dernières odeurs de l'haleine.
    N'essayez pas de faire la même chose sans l'approbation de votre chat.
    Beaucoup d'entre eux trouvent que la proximité du visage d'un être humain est intrusive et inconfortable.

  • Être pris dans les bras

    Prendre un nourrisson ou un bébé est si naturel pour les humains que nous avons tendance à vouloir faire la même chose avec nos petites boules de poils.
    Cependant, votre chat n'est pas un bébé.
    Pour un chat, il n'y a rien de naturel à être pris dans les bras. Certains chats accepteront cela, surtout s'ils sont habitués à avoir ce contact très jeune, mais beaucoup d'entre eux se débattront et grifferont pour vous échapper.

  • Être trop proche

    Comme les humains, les chats accordent de l'importance à leur espace personnel.
    Comme nous, ce n'est pas seulement une question de distance, mais aussi une question de personne, de familiarité.(voir définition de la proxémie)
    Si vous êtes un familier de votre chat, la proximité ne lui posera pas de problème.
    Cependant, si le chat ne vous connaît pas trop, gardez vos distances et donnez-lui le temps de s'approcher de vous à son rythme.

    S'ils sont trop près de quelqu'un, certains chats peuvent se sentir mal à l'aise. Pour d'autres, plus curieux, la proximité sera moins problématique.
    Les chats plus craintifs choisissent souvent de ne s'approcher de leur maître que lorsqu'il est couché ou endormi, quand ils ne représentent plus une menace.

  • Le grattage de ventre

    Bien que la plupart des chats aiment être caressés, le ventre est une zone vulnérable où se trouvent tous les organes vitaux.
    Quand un chien se retourne et expose son ventre, c'est un acte de soumission.
    Avec les chats, se mettre sur le dos et découvrir le ventre est un gage de confiance et non de soumission. Certains peuvent faire assez confiance pour vous laisser toucher le ventre, mais le plus souvent, ça déclenchera une bagarre. Le chat l'interprétera comme une invitation à se battre ou à jouer.

Quand votre chat raffole de ces gestes

Ça peut être le cas, les chats ont chacun leurs préférences, y compris en ce qui concerne le contact physique avec leurs propriétaires.
Beaucoup de chatons, plus rarement les chats adultes, sont de véritables pots de colle qui sont sans cesse en demande de câlins, de caresses, des baisers, de caresses... et même d'être pris dans les bras.

Cependant, la plupart des chats adultes vont préférer une interaction physique plus distante et à leur initiative.
Peu importe à quel point vous voulez câliner, malaxer, faire des papouilles à votre félin, vous devez prendre en compte son humeur et observer la manière dont il vit l'interaction.
Sinon, vous risquez de devenir trop envahissant à ses yeux.

Ne forcez pas un chat, même s'il semble "tolérer" vos gestes. Tolérer ne suffit pas. Vous devriez chercher à rendre votre chat 100% à l'aise et heureux quand vous êtes là. C'est la base d'une bonne relation.

Chat en demande de câlin

Comment savoir si votre chat aime ou déteste vos gestes d'affection ?

Nos chats ne peuvent pas communiquer verbalement, mais peuvent quand même nous envoyer des messages.

Certains chats sont très catégoriques sur ce qu'ils autorisent ou non de votre part, notamment sa posture qui montre bien son état d'esprit.
Ils vont utiliser leurs griffes, leurs dents, leur feulement pour envoyer un signal clair pour tous.
S'ils vous connaissent et que vous avez une bonne relation, ces attaques sont probablement inoffensives, le chat prenant soin de ne pas griffer jusqu'au sang.
Ce sera douloureux, le message sera envoyé, mais personne ne sera blessé.

Cependant, si vous dépassez ses limites, vous pouvez l'effrayer et le faire passer en mode autodéfense.

Auto-défense

En règle générale, les chats n'agressent pas et il faudra une situation de violence pour qu'ils attaquent.
Surveillez attentivement le langage corporel de votre chat, c'est le meilleur indicateur de son état d'esprit : est-il détendu ou tendu ? A-t-il les yeux grands ouverts avec les pupilles dilatées ? Si vous tenez le chat, ronronne-t-il ou résiste-t-il en cherchant à s'échapper ?
Pour en savoir plus sur le langage de votre chat, voir cet article sur le langage du chat.

Comment faire si mon chat n'aime pas mes démonstrations d'affection ?

Il est très important de détecter et respecter les limites de votre chat pour ne pas vous imposer.
N'attendez pas que votre chat vous attaque, vous fuie ou développe du stress en observant son langage corporel, et si votre chat n'aime pas quelque chose, évitez-le.

Laissez le décider comment interagir. Vous gagnerez ainsi sa confiance.
Votre chat a besoin de voir que vous ne profitez pas de votre supériorité.

Avec le temps, certains chats résistent moins et permettent un contact physique plus étroit avec le propriétaire.
D'autres ne changent jamais et restent distants.
Ça ne veut pas dire que le chat n'a pas d'affection pour vous, mais signifie simplement que, pour ce chat en particulier, les câlins et le fait d'être tenu dans ses bras ne sont pas appréciés.

Avec le temps, vous arriverez à distinguer les moments propices à la relation de ceux où vos gestes ne sont pas les bienvenus.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail