Choisir votre chat : les questions à se poser

Vous avez fait un choix : vous voulez un chat.
Il reste à savoir lequel vous convient le mieux. Un chaton ou un adulte ? De race pure ou un chat de gouttière ? Un mâle ou une femelle ?  ....

Voici 7 interrogations à avoir pour faire le choix le plus adapté à vos besoins :

  • Chaton ou adulte ?

    Les chatons sont mignons, très énergiques, mais peuvent également être insupportables et exiger beaucoup de patience et de temps.
    Pendant qu'ils vont grandir, ils vont faire des bêtises, comme escalader les rideaux, faire leurs griffes n'importe où, renverser les bibelots... Les visites chez le vétérinaire vont être plus nombreuses pour les vaccins, l'identification (puce électronique ou tatouage).
    De plus, vous ne savez pas comment son attitude va évoluer dans le temps.
    Les chats adultes sont moins actifs, moins joueurs et le comportement que vous observez ne va pas considérablement évoluer.
    Cela peut d’ailleurs constituer un inconvénient. En effet, si les traits de personnalité d'un chat sont le résultat de son héritage génétique, ils sont aussi le produit de son environnement.
    En choisissant un chaton, vous aurez la possibilité d’avoir un effet beaucoup plus important sur son attitude que si vous prenez un chat plus âgé.
    Lors de votre choix, il faut également penser à l'environnement familial dans lequel il arrive.
    Ainsi, adopter un chaton avec des enfants très jeunes n’est peut-être pas le meilleur choix. Les bébés et les tout-petits ont tendance à attraper les chats par la queue, les oreilles, et ne sont pas forcément très tendres avec eux.
    Une surveillance accrue sera obligatoire pour éviter les griffures.

    De la même façon, les chats âgés sont impatients avec les jeunes enfants. La période où un chat pourra accepter la tendresse maladroite de tout-petits est entre deux et trois ans.

  • Un mâle ou une femelle ?

    S'ils sont stérilisés, il n’y a pas vraiment de différence entre les sexes au niveau de la conduite.
    À l'inverse,s’ils ne sont pas stérilisés, certains comportements diffèrent.
    Ainsi, un mâle non castré aura tendance à faire du marquage urinaire, sera plus enclin à fuguer pour se bagarrer et marquer son territoire au moment des chaleurs de chattes. À cette période, les femelles non stérilisées peuvent se montrer insupportables avec les miaulements incessants.
    Dès lors, la stérilisation est vivement conseillée, non seulement pour éviter ces désagréments, mais aussi pour prévenir la survenue de certains cancers. Pour certaines races, comme les chats des forêts Norvégiennes, il y a une différence de taille considérable entre les sexes, les mâles étant jusqu’à deux fois plus grands.
    Si vous avez déjà un chat, qui est stérilisé, il est parfois préférable d’adopter un chat de sexe opposé.

  • Qu’attendez-vous de lui ?

    Posez-vous les bonnes questions : quelle taille (de 3 à 10 kg), quel type de robe (longue ou courte) et surtout quel caractère ?
    Comme le rappelle le site www.chat.nozamis.com, la relation du bienfait qu'il nous apporte ne peut pas être à sens unique. Aussi, préférez un choix qui va correspondre à votre tempérament, à vos attentes.
    Cherchez-vous un chat calme, joueur, affectueux, actif, au fort caractère, chasseur, indépendant, aimant les enfants, bavard, discret, sportif, réservé, vif, placide…
    La compagnie d’un Abyssin et celle d’un Persan n’étant pas du tout la même, à vous de mettre en exergue les traits de caractère essentiels que vous attendez d’un compagnon.

  • Quel prix ?

    prix pour adopter un chat de race

    Ce barème non officiel, daté de 2011, n’a qu’une valeur indicative et rend compte des 8 races plébiscitées en 2018 (cf le classement du LOOF)

    • Bengal : de 950 à 2000 €
    • British Shorthair : de 900 à 1200 €
    • Chartreux : de 700 à 900 €
    • Maine Coon : de 900 à 1200 €
    • Norvégien : de 800 à 1000 €
    • Persan : de 800 à 1500 €
    • Ragdoll : de 900 à 1200 €
    • Sacré de Birmanie : de 700 à 1000 €

     

    Ne prenez pas uniquement en compte le physique ! Le plus important étant la compatibilité de vos caractères respectifs.  Au-delà des races et des chromosomes, c’est aussi une question d’alchimie entre vous et lui.
    Il est important de choisir le chat qui est fait pour vous. La décision est importante, car vous allez devoir prendre soin de lui pendant les 10, 15 ou 20 ans.

  • Quel caractère ?

    Le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) a fourni un gros travail en produisant une fiche par race, qui renseigne sur les grandes tendances comportementales en les catégorisant suivant trois traits de caractère :

    • Le Sentimental (Maine Coon, Chartreux, Sacré de Birmanie, Norvégien, Russe, Singapura, Abyssin)
      Il se définit par un caractère adapté à la vie en communauté. Equilibré et sensible, il est idéal pour la vie de famille.
    • Le Démonstratif (oriental, siamois, balinais, siamois, abyssin, sphynx, bengal)
      Il est toujours en demande d'attention. Actif, il est très attaché à son maître et cherchera la relation de manière parfois insistante 🙂
    • Le Paisible (british, persan, skotgatt, exotic shorthair, ragdoll)
      Il est d'humeur égale. Apaisant, il est idéal pour les personnes stressées ou anxieuses.
  • Poils courts ou longs ?

    Ceci est principalement une question de préférence et votre volonté de consacrer du temps à un toilettage régulier. Les chats à poil long nécessitent de fréquentes séances de toilettage.
    Les chats Sphynx ou «chats nus» exigent des bains réguliers pour enlever l’excès de sébum de leur peau.

  • Chat de race ou de gouttière ?

    Il n’y a pas deux chats identiques.
    La personnalité des chats varie beaucoup, même au sein d’une même portée.
    Pourtant, certains traits de caractère varient considérablement avec la race.
    Les Persans et les Ragdolls, par exemple, sont généralement décontractés et sédentaires, tandis que les Bengals, les Abyssins et les Siamois ont tendance à être très actifs.
    Ces derniers ont la réputation d’être bavards et collants avec leurs propriétaires.
    Si vous avez un coup de cœur pour une race de chat en particulier, choisissez avec soin l’élevage. Certaines races sont sujettes à des problèmes médicaux.
    Aussi, choisissez un éleveur sérieux et impliqué dans son programme de sélection. Les chats de gouttière sont en général en meilleure santé, car ils bénéficient d’une grande diversité génétique.
    Le chat que vous adoptez va vous accompagner de nombreuses années. Pour que ce compagnonnage soit idéal, il est important de faire le bon choix.
    Si vous en avez l'opportunité, renseignez-vous auprès des clubs de races, d’éleveurs référencés par le club, de vétérinaires et de propriétaires de chats… ils vous donneront de précieux conseils et seront heureux de vous aider.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail