Comment savoir si vos chats jouent ou se battent ?

Si vous avez plusieurs chats chez vous, il peut arriver qu'ils se chamaillent ou qu'ils se disputent. On peut avoir du mal à faire la différence entre un simple amusement et une vraie bagarre.

En effet, la bagarre fait partie de l'apprentissage du chaton. Elle est sans risque et peu ou pas bruyante, les chatons ne se servant pas de leurs griffes.
Si, dans le jeu, l'un fait mal à l'autre, un petit couinement suffira à mettre un terme au jeu.

À l'inverse, s'ils se battent vraiment, ça peut dégénérer et devenir violent. Vous devrez peut-être intervenir !

En général, si vos chats se battent, ils auront les oreilles rabattues vers l'arrière et feuleront ou gronderont. Quand ils joueront, ils auront les oreilles droites ou légèrement sur le côté et seront plus calmes.

Alors, comment distinguer le jeu du vrai conflit ? Voyons les signes pour aider à faire la différence.

  • Comment savoir s'il joue ?

    Observons d'abord le comportement et la posture d'un chat en train de jouer. La combinaison de plusieurs signes vous renseignera sur son humeur.

    • Ses oreilles

      Bien que les chats rabattent leurs oreilles quand ils jouent, elles ne le sont pas complètement.
      La plupart du temps, elles seront orientées vers son compagnon de jeu ou légèrement sur le côté.
      Le chat orientera ses oreilles facilement vers les sons ou le bruit de votre voix si vous l'appelez.

    • Regardez ses yeux

      Les pupilles des chats s'arrondissent quand ils jouent... mais moins que quand ils se battent.
      C'est simplement l'excitation.
      Ils peuvent regarder autour d'eux, sans rester focalisés sur leur compagnon de jeu. Ne se sentant pas en danger, leur vigilance est moins grande.

    • Observez ses griffes

      En réalité, les chats qui jouent ont généralement leurs griffes rétractées. Si elles sont sorties, ils ne s’en serviront pas pour blesser intentionnellement.

    • Considérez la nature de ses mordillements

      Quand les chats jouent, la morsure est minime et ne fait pas mal. Dans le jeu, le chat contrôle ses morsures et ses griffades.
      En règle générale, quand les chats s’amusent, ils se mordent à tour de rôle. Si un des deux prend le dessus tandis que l'autre tente de prendre la fuite, il est peu probable qu’ils jouent.

    • Prêtez l’oreille

      En règle générale, des chats qui simulent un combat ne feront pas beaucoup de bruit. Ils ne gronderont ou ne feuleront pas.

    • Observez ses poils

      Dans un moment de jeu, le chat ne hérissera pas les poils.
      Faire le gros dos, hérisser les poils et gonfler la queue est plutôt destiné à impressionner un adversaire... pas un compagnon de jeu.

    • Prêtez attention à la posture

      Durant le jeu, votre chat se portera vers l'avant, prendra plus de risques en s'exposant.
      Pour une bagarre, sa posture sera plus en arrière, plus défensive.

    chatons jouant ensemble

  • Pourquoi mon chat se bat-il ?

    Plusieurs raisons peuvent déclencher une bagarre.
    L'une de ces raisons est de défendre son territoire. L'arrivée d'un nouveau chat, colocataire ou voisin intrusif, dans l'environnement est souvent la source de tensions.
    Ainsi, les chats et chattes non stérilisées ne supportent pas d'intrus dans l'espace qu'ils se sont appropriés. Cette réaction est moins présente chez les chats stérilisés et varie suivant leur niveau de socialisation.
    Soit ils vont fuir, soit ils vont s'accommoder de la présence d'un autre chat sur leur territoire.
    L'agressivité peut également venir d'un espace de vie où l'accès aux ressources (litière, gamelle, postes d'observation...) crée de la compétition.
    Une autre raison peut être un environnement trop peu stimulant. L'absence de jeux, de sources d'activité dans un milieu pauvre en stimulations peut provoquer de l'agressivité chez le chat.
    Enfin, il peut s'agir de jalousie entre les chats. L'un d'eux peut attaquer, car il est jaloux de l'attention portée au second. Au lieu de secourir le chat agressé, le mieux sera d'accorder plus d'attention à l'agresseur avec des caresses et des jeux.

  • Comment éviter qu'il se batte ?

    Si vous constatez que la relation entre vos chats tourne à la bagarre, évitez d'intervenir en essayant de séparer les chats. Vous pourriez en faire les frais !
    Le mieux est d'attendre que le conflit s'apaise de lui-même ou taper dans vos mains pour détourner leur attention. Les chats ne règlent pas leurs problèmes en se battant, les combats ne feront qu'empirer.
    Créer une séparation peut être une solution. Un bout de carton, un coussin, un vêtement leur permettra de ne pas se voir et fera baisser les tensions.
    Une fois l'altercation passée, vous pourrez procéder aux changements qui permettront d'éviter ça :

    • Séparer les ressources permet de limiter la compétition. Fournissez-leur gamelles, litières, couchages à des endroits différents et en nombre suffisant.
    • Prévoyez des perchoirs supplémentaires. Un arbre à chat ou un autre poste d'observation en hauteur permettra au chat de s'isoler quand il le souhaite.
    • Utilisez le renforcement positif en récompensant votre chat quand il se comporte de manière amicale.
    • Diffusez des phéromones de synthèse pour apaiser les tensions. Un diffuseur comme le Feliway permettra d'avoir des relations plus apaisées en contribuant au bien-être du chat.
  • Comment faire s'il se bat à l'extérieur ?

    Dans le cas où votre chat se battrait quand il va à l'extérieur, il est difficile de le surveiller constamment. L'enfermer n'est pas la bonne solution, il sera frustré.

    Un élément à prendre en compte est sa vaccination pour éviter la transmission de maladies infectieuses, comme le sida du chat.

    La castration ou la stérilisation permettra d'éviter que votre chat ne parte à la recherche d'un ou une partenaire et crée un conflit.

    Dans le cas où votre chat se battrait avec un intrus débarquant sur son territoire, vous pouvez bloquer les passages qui permettent l'intrusion.
    Pensez à avoir une trousse de premiers secours pour pouvoir désinfecter et panser d'éventuelles blessures.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail